AUTOCONSTRUCTION D'UNE MAISON EN OSSATURE BOIS

AUTOCONSTRUCTION D'UNE MAISON EN OSSATURE BOIS

Chauffage et VMC maison en ossature bois

Aujourd'hui, nous sommes le 3 janvier 2011. Au matin, la température extérieure était de -4°C et dans la mob niveau espace de vie, la température était de 18°C. Puis celle-ci est montée progressivement dans la journée pour atteindre 22°C vers 14 h puis 20.5°C à 18 h. A cette heure, la température extérieure était de 2°C et les radiateurs étaient toujours froids depuis un peu plus de 13 h. Heure à laquelle le soleil était bien présent sur toute la façade sud et réchauffait pleinement la maison.

La maison est/était équipée de radiateurs Delonghi à fluide caloporteur (lire cet article)

Total des puissances = 6.25 KW.

2 fois 1500 W pour l'espace de vie
1 fois 1000 W pour une chambre

1 fois 750 W pour deux chambres
1 fois 750 W pour la SDB

La chaleur des radiateurs est très agréable et se répartie bien dans la maison. Par contre, ces radiateurs sont équipés d'une sonde qui me semble avoir du mal à gérer les écarts de température. Il arrive de temps en temps que la sonde déconne. Par exemple, à la suite de l'aération d'une pièce. Cette dernière une fois la fenêtre fermée et le chauffage rallumé va chauffer en non stop jusqu'à faire exploser la température de la pièce et largement dépasser la température programmée. Les sondes réagissent aussi en fonction de l'inertie des murs, parait-il. Le faite de ne pas avoir d'inertie dans les murs est peut être une piste pour ce désordre...

 

Radiateurs H.S. pour en savoir plus consulter le lien ci-dessus.

J'ai installé une VMC simple flux, car je ne suis pas encore convaincu de la réelle économie à terme d'une double-flux. Pourquoi ? Bien déjà, ça coute vraiment beaucoup plus chère à l'achat. Je parle de bon matos pas un truc acheté dans un mag de bricolage. Ensuite, l'entretien des gaines est plus rigoureux et bien plus onéreux qu'une simple flux. Et surtout, je ne trouve pas très sain que le flux entrant se fasse continuellement par les mêmes conduits. Cela me rappelle les problèmes de climatisation en réseau dans les bureaux. Enfin, cela n'est que mon avis et n'engage que moi.

 

Un doute fondé ? Voir ce sujet

Donc dans la mob, l'entrée d'air se fait via les menuiseries. Forcément, l'air entrant n'étant pas réchauffé comme avec une double flux, ça sollicite un peu plus les radiateurs. Mais avec l'isolation très importante de la maison cela ne doit pas être énorme non plus. Lors de la mise en route de la VMC, j'ai eu la nette sensation de respirer un air plus sain et moins vicié. L'air dans la mob est renouvelée 11.5 fois par 24 h d'après les données constructeur de la VMC.

Coté consommation, la VMC en petite vitesse consomme 14.5 W et est vraiment ultra silencieuse.

Je n'ai pas utilisé de gaines isolées et pour le moment, je n'ai pas de problème de condensation dans les gaines.

 

Un problème de condensation c'est produit dans les gaines cet hiver 2012. Cela suite à la mise en place de deux bouches d'extractions avec détecteur de présence. Une pour les WC et l'autre pour la S.D.B. avec débit 5/30 m3. Problème : lorsque le passage du flux devient insuffisant de la condensation se forme dans les gaines. Je m'en suis rendu compte lors d'une visite de contrôle dans le grenier alors que la température extérieure du moment tournait dans les -12°C. Dans les deux gaines en question, l'eau était congelée. R.A.S. pour les autres gaines et R.A.S. depuis que j'ai viré les bouches avec détecteur de présence.



03/01/2011
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 156 autres membres