AUTOCONSTRUCTION D'UNE MAISON EN OSSATURE BOIS

AUTOCONSTRUCTION D'UNE MAISON EN OSSATURE BOIS

MOB face aux grosses chaleurs

Ca chauffe !!!

 

21/08/2011 à 16 heures, personne dehors ! Et pour cause, le thermomètre indique 39°C à l’ombre de la façade nord. La fabrication de la terrasse attendra encore un peu…Façade sud en plein soleil, le thermo ne pouvant aller au-delà s’est bloqué à 55°C. Dans la mob, il fait 27°C et le ventilo donne une impression de frais. Ceci dit, après un petit tour sur le terrain en plein soleil et de retour dans la mob, l’impression d’un bol d’air frais bien agréable se fait ressentir. La nuit a particulièrement été chaude et à l’intérieur, même en aérant bien pendant la nuit, au petit matin le thermo n’avait guère baissé et indiquait 24°C.

 

La VMC tourne en non-stop jour et nuit, normal. Pour éviter de faire entrer de l’air très chaud via les ouvertures dans les menuiseries situées au sud, je laisse la fenêtre de la salle de bains située au nord entre-ouverte (en oscillo-battant) car c’est à cet endroit qu’il fait dehors le plus frais ou le moins chaud. Ainsi, l’ouverture étant suffisamment grande, cela rend inopérant les entrées d’air situées au sud et la maison reste correctement ventilée tout en évitant de faire entrer de l’air à plus de 55°C. Malgré de l’air entrant à 39°C la maison n’a pris que 3°C depuis ce matin 7 heures. J’en déduis donc que la maison a un bon pouvoir tampon et que la laine de roche déphase bien, aussi.

 

La dalle en bois très ventilée et bien isolée, semble compenser son manque d’inertie par rapport à une dalle en béton. D’ailleurs, au sujet de la ventillation, aux extrémités de la dalle, on sent la fraicheur du sol venir sur nous. Mais faut s’mettre à plat-ventre pour se rafraichir ce qui n’est pas très confortable comme position, non ? Plus sérieusement, y’a matière à réflexion pour la ventilation des maisons combinées à une VMC simple flux pour aller capter cet air plus froid l’été et plus chaud l’hiver au lieu de la vieille méthode via les ouvertures dans les menuiseries si comme moi, on n’a pas le budget pour un puits canadien ou bien une VMC double flux.

 

En parlant de VMC, le rejet de l’air vicié de la VMC ne se fait pas en toiture mais directement dans le grenier. Du fait que le grenier est très ventilé, l’air vicié est parfaitement évacué grâce aux grilles d’aération situées sur les pignons de la maison. De cette façon, l’air frais de la maison vient rafraichir le grenier qui lui est sévèrement réchauffé par le rayonnement des tuiles brulantes. Ainsi, le milieu se tamponne et cela est bénéfique pour la maison qui se réchauffe ainsi moins vite par la chaleur du grenier et inversement, l'hiver.

 

Bien entendu, pour lutter aussi contre la chaleur, les volets en bois sont fermés. Plus tard viendra le temps de la pergola et des arbres caducs.



26/08/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 162 autres membres