AUTOCONSTRUCTION D'UNE MAISON EN OSSATURE BOIS

AUTOCONSTRUCTION D'UNE MAISON EN OSSATURE BOIS

Mise en place de la dalle en bois et du plancher OSB 3 (provisoire)

Lars et Stéph ont fabriqué un gabarit pour la pose de la planche autoclave qui recevra plus tard la plaque d'isorel (le fond du caisson).


Le cloutage a démarrer à deux. Finalement, il passera à trois avec l'arrivée de Mickaël qui vient se faire la main. Car dans un mois, Mickaël réceptionne un kit Tiro dans le pays Basque.


Le gabarit est bon. La solive se met en place parfaitement.


Quelques clous plus tard...


Pendant ce temps, Stéph et Lars travaillent la fixation des solives d'about et de rive sur la lisse d'ancrage.







Des fois, je passe vérifier un peu le boulot de l'équipe Tiro et je fille quelques conseils à Lars... lol




Le matin ça caille, mais l'après-midi il fait très bon au soleil.






Mise en place des solives.




Toutes les solives sont en place et cela commence à prendre forme.







Pascal commence la mise en place des connecteurs.


Il perce la lisse d'ancrage et va chercher le béton qui recevra plus tard la tige filetée qui sera fixée par scellement chimique puis boulonnée au connecteur. 



Mickaël passe un coup de compresseur afin de virer la poussière de béton générée par le perçage. Etape indispensable avant le scellement chimique.




J'applique un joint en polyuréthane tout autour de la dalle.



Un bon petit déj et ça repart !


Vient ensuite l'étape de la rehausse qui fera la jonction entre la dalle et les murs. Le pré-perçage se fait avec une pointe Gunnebo et non un forêt. Ca fume, mais ça fonctionne très bien.




Et un p'tit café !


Nous commençons à mettre en place le plancher provisoire en osb3 16 mm. Ce plancher nous permettra d'avoir une plateforme pour circuler et nous permettra aussi de fabriquer les fermes sur une surface plane. Une fois la maison en hors d'eau hors d'air, le plancher sera démonté et les caissons seront isolés avec prise en compte des réseaux et des évacuations.






Michaël aura dans l'après-midi quelques problèmes avec les paupiettes du midi et il sera sage pour le travail à ses cotés de bien s'orienter au vent... Pas facile l'auto-construction !




Le stand de découpe.


Nous posons de l'isolant sur la périphérie de la dalle afin de supprimer le pont thermique.



27/03/2010
13 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres